Maman de deux

Grossesse - Bébé 2
Mes interrogations face à cette nouvelle grossesse

Avant l’arrivée du premier bébé, on est souvent assaillie de questions : que me faut-il pour accueillir ce petit être, que dois-je savoir pour bien m’en occuper, serai-je une bonne mère, m’aimera-t-il…? Oui, à ce stade, tout est à découvrir et ce saut dans l’inconnu peut parfois sembler étourdissant.

Pour un second bébé, la grossesse est apaisée, notre confiance en notre capacité d’être mère plus solide, quant à nos armoires, elles sont remplies de mini-vêtements adorables… Et aussi de matériel de puériculture, ma foi plus ou moins utile selon les cas !

La grossesse de la maturité donc ? Peut-être… Mais avec maternité rime aussi souvent une constante envie de faire au mieux pour ces petits êtres qui dépendent tant de nous pour devenir des adultes épanouis et sûrs d’eux. Être mère c’est découvrir cette angoisse permanente qu’il puisse arriver quoique ce soit à notre petit trésor, et leur éviter toute blessure tant physique que psychologique devient dès lors notre priorité numéro un. Alors pour ce qui est des questions, si elles changent de genre, elles sont toujours bien présentes !

mamande2

Comment vais-je pouvoir gérer deux bébés ?

Ça y est, bébé 1 est dans votre vie depuis quelques temps déjà, vous avez enfin trouvé une routine à 3 et vous commencez tout juste à retrouver des moments juste pour vous lorsque bébé 2 se décide à arriver… Et qu’il soit un bébé surprise ou que vous l’ayez souhaité, très vite la question fatidique de savoir comment vous allez bien pouvoir faire pour en gérer non pas un mais deux (dont l’un rappelons-le passera ses premières heures semaines à se réveiller au minimum toutes les 3h), notamment lorsque votre premier enfant depuis que vous êtes enceinte devient soudainement et par le plus grand des hasards une véritable extension de vous-même, un nouveau membre de votre corps avec lequel vous mangez, vous dormez, vous allez vous doucher, aux toilettes et j’en passe…. Le temps que vous parvenez à VOUS consacrer n’est aujourd’hui se compte en minutes (lorsque vous avez de la chance – beaucoup de chance – en quelques heures… ^^), alors qu’en sera-t-il lorsque vos nuits seront anarchiques, que vous ne pourrez plus récupérer la journée car bébé 2 demandera de l’attention, que vous serez ensevelie sous les couches de deux enfants, etc… ? Comment survivre? C’est la véritable question!

Comment vais-je préserver mon aînée?

Outre le manque de temps pour vous-même, puisqu’en fin de compte il résulte d’une décision que VOUS avez prise, une question s’imposera également très vite à vous et de manière récurrente: comment faire pour rendre l’arrivée de bébé 2 la moins douloureuse possible pour ma fille? Douloureuse, oui, car même s’il s’agit d’une merveilleuse nouvelle, tout à fait naturelle et dans la continuité de la création d’une famille pour les parents, pour l’enfant il ne peut s’agir que d’une perte: une perte d’attention, d’exclusivité, la perte de son statut de bébé également bref un grand chamboulement, source de nombreux doutes et questions pour ce petit cerveau, que l’on s’efforcera de rendre le plus fluide et simple possible. Mais comment rendre ce dernier le moins difficile? Et surtout comment l’expliquer et le préparer lorsque votre aîné n’a pas encore 2 ans?
Bien sur il existe de nombreux livres, des outils pédagogiques, on essaie de verbaliser, de faire participer, mais tant que bébé 2 n’est pas là il est indéniable que l’impact de sa venue ne sera pas vraiment compris. Alors on essaie surtout de ne pas en faire un problème et de ne pas montrer nos doutes ni notre culpabilité, en croisant les doigts pour être le moins maladroit et le plus disponible possible le jour venu…

Comment donner sa place au petit nouveau?

L’arrivée de bébé 1 dans nos vies fut, comme pour toute famille nouvellement composée, un véritable cataclysme: nouvelles habitudes, nouveau rythme, nouvel équilibre pour la vie de couple… mais aussi et surtout, un nouvel amour, un amour fou, infini, un amour unique et inégalable! Alors… lorsque la barre a été mise si haut, comment serait-il possible d’aimer une deuxième personne aussi fort? Bien sur, on ne peut ignorer ce que tous les parents de la terre ne cessent de répéter: « l’amour ne se divise pas il se multiplie », « on aime tous nos enfants avec la même force même si ces amours peuvent être différents », « plus on a d’enfants plus notre cœur grandit »… Et on se doute bien qu’il en sera de même pour nous, une fois qu’on l’aura dans nos bras, mais comment ne pas douter lorsque l’aîné prend tant de place dans notre cœur?
Comment s’assurer aussi de lui accorder suffisamment d’attention? Bébé 1 aura eu ses parents pour elle seule, aura été le centre de leur monde durant 26 mois, mais bébé 2 devra dès le début partager leur regard avec une autre. Pour avoir été cadette de ma famille, je n’ai pas le souvenir d’avoir véritablement souffert d’un partage du temps, puisque l’ordre des choses était ainsi dès le début. En revanche j’ai, comme tout enfant, douté de ce que l’amour que mes parents soit le même que celui qu’ils éprouvaient pour ma sœur. De cette expérience j’en retire le besoin de dégager des moments seule avec ce petit bébé à venir (bien sur, j’entends qu’il en aille de même pour son papa!), de lui donner un semblant d’exclusivité à lui aussi, par souci d’équité et pour lui permettre de justement pleinement trouver sa place dans notre nouvelle famille à 4…

Comment évoluera mon couple avec 2 bébés à la maison?

Vous l’aurez compris, mes doutes et questions concernent chaque membre de ma famille! Et puisque selon moi, le pilier d’une famille, c’est l’entente entre les parents, comment ne pas s’interroger sur la meilleure manière de la préserver? Comme évoqué un peu plus haut, le manque de temps pour moi m’effraie déjà, alors que dire du temps pour mon mari? Garder du temps à deux étant déjà une gymnastique particulière aujourd’hui, comment envisager le faire avec deux petits enfants? Et comment ne pas avoir en tête cette fameuse phrase entendue de multiples fois: « le deuxième bébé, c’est la crise du couple »? J’ai évidemment confiance en mon couple et sait que même s’il devra immanquablement essuyer quelques orages face à la fatigue, au stress, aux pleurs, à la logistique etc, je pense j’espère que nous saurons faire la part des choses. Mais combien de temps durera cette phase? Aujourd’hui encore nous nous heurtons parfois sur la manière d’éduquer notre Poupette, de gérer sa dépendance, tout comme sur des questions de pure logistique quotidienne… Alors avec deux bambins, moins de temps, moins de patience et plus de questions en perspective, comment faire pour maintenir notre équilibre et nous retrouver régulièrement?

Bien sur, je vous parle de mes doutes et peurs, mais il va de soi que je sais qu’avoir deux enfants dans un foyer est source d’un grand bonheur! Je suis aussi convaincue d’aimer ce petit bout tout aussi fort que sa sœur, car pour elle non plus je n’imaginais pas l’ampleur que pourraient prendre mes sentiments de maman. J’imagine aussi la complicité qu’ils pourront un jour développer tous les deux, avec notre concours, car malgré la compétition et la jalousie toute naturelle, avoir un frère ou un sœur est un don précieux si on sait l’apprécier… Une nouvelle grossesse, même si elle n’est pas la première reste un changement, une transformation émotionnelle, physique et matérielle, mais elle est, pour nous en tous cas, la source d’un grand bonheur présent et à venir…

Alors, et vous, comment imaginez-vous l’arrivée du 2e? Et si vous êtes déjà maman comment l’avez-vous vécue ? N’hésitez pas à échanger vos expériences car comme vous pouvez le constater je serais preneuse de tout conseil ! 😁

Je vous dis à très bientôt pour un nouvel article, et en attendant prenez soin de vous 💙

Sandy

Publicités

4 réflexions sur “Maman de deux

  1. Oui, clairement on se pose beaucoup de questions avant un 2ème! D’ailleurs on se pose toutes les mêmes, et on en a la réponse avec ce deuxième petit bout de chou qui arrive. En attendant si ça peut te renseigner, j’avais écrit justement un article là dessus! (http://www.picou-bulle.com/peur-du-deuxieme.html) – toutes ces questions sont je crois un passage obligé, comme une sorte de tradition et de rite de passage ;o)

    J'aime

    1. Ah ben carrément cet article ne pouvait pas mieux tomber ! Merci pour ça ! He oui des questions qu’on se pose toutes mais rien d’insurmontable j’en suis certaine ! J’ai juste peur de cette période d’adaptation et de sa durée en fait mais de toutes manières être mère c’est aussi ça : faire face… Tout en lâchant prise! Lol car s’il y a bien quelque chose qu’on ne peut ni contrôler ni réellement prévoir c’est bien ça !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s