[Choc culturel] De bouillantes bouillottes

Choc culturel, Let's talk about Dutch baby

Une autre pratique surprenante ici aux Pays-Bas concerne les bouillottes! Un fait anecdotique me direz-vous? Pas tant que ça, car ignorer leur fonctionnement a bien failli me faire blesser mon bébé dès son premier jour de vie (la mère indiiiigne!!!).

En effet, contrairement à ce à quoi j’étais habituée (le modèle en caoutchouc souple et relativement plat), ici les bouillottes sont sous forme de bouteilles, cylindriques donc, en aluminium rigide.

Elles en différent donc par leur fonctionnement: il faut obtenir une étanchéité parfaite en y versant d’abord un peu d’eau froide puis en la remplissant à raz bord d’une eau bouillante sortant du feu, jusqu’à ce que toutes les bulles d’air remontent à la surface puis de refermer rapidement et fermement. De cette manière la bouteille devient totalement hermétique, condition sinae qua non à son utilisation.

Mais elles différent également de par leur risques: en effet, l’aluminium étant très conducteur, ces bouillottes ne sauraient se passer d’une housse en tissus épais.
Et quand bien même, même avec une housse, leur chaleur est telle qu’au contact de la peau de bébé elles peuvent lui causer de graves brûlures! Il faut donc impérativement prendre soin de respecter une bonne distance avec bébé.

Vous voilà donc avertis, pas question de vouloir la rapprocher de lui pour qu’il « ait bien chaud »… sous peine de quoi il risquerait d’avoir bien plus que trop chaud le pauvre!

Et vous, connaissiez-vous ce type de bouillotte?

Comme d’habitude prenez bien soin de vous et à très vite!

Publicités

[Choc culturel] Une table à langer de travers

Choc culturel, Let's talk about Dutch baby

Pour ce second épisode de ma série « Choc culturel », je vais vous parler des tables à langer.

En effet, aux Pays-Bas la table à langer est positionnée de côté, là où celles de France ou encore d’Allemagne sont de face (bébé face à vous).

table-a-langer

Une petite originalité assez déstabilisante à vrai dire quand on a pris ses habitudes pour changer bébé « à la française »: autant dire que les premières fois on se sent assez empotée et surtout beaucoup plus lente (« attends, je le mets comment mon bras là?! », « mais arrête de bouger bébé », « oh mais la couche s’est pliée là, rhooo »).
Par contre il faut bien le reconnaître, ça prend du coup beaucoup moins de place dans une chambre ou une salle de bains… 🙂

Et vous, comment faites-vous?

[Choc culturel] La taille de bébé

Choc culturel, Let's talk about Dutch baby

metre

Voici une nouvelle rubrique sur mon blog. En effet, en côtoyant les infrastructures liées aux bébés, certaines pratiques néerlandaises m’ont frappée car très différentes de chez moi (en France).

Voici donc la 1ère chose que j’ai remarquée: les néerlandais ne mesurent pas leurs bébés à la naissance.

Si pour les français énoncer le poids ET LA TAILLE de leur précieux poupon est essentiel, les néerlandais ne mesurent que le poids. En effet, pour eux étendre les douces gambettes des tout petits peut leur faire mal aux hanches – ils évitent ainsi autant que possible de leur faire pratiquer ce genre de mouvement. Nous avons donc du faire la demande spécifiquement pour connaître la taille de notre princesse.

Et vous qu’en pensez-vous? Cela se passe-t-il différemment là où vous vous trouvez?

Gelukkig Nieuwjaar!

Let's talk about Dutch baby
 Le nouvel an aux Pays-Bas
Ça y est, 2016 touche déjà à sa fin. Et le moins que l’on puisse dire c’est que cette année aura été riche.
Riche de merveilleux moments de bonheur d’un point de vue personnel: les premiers coups de bébé, son interaction croissante avec nous puis sa venue au monde et depuis lors un million de superbes souvenirs…
Riche de moments beaucoup plus malheureux d’un point de vue collectif: les attentats de Nice et de Bruxelles, ou encore les événements récents à Alep, qui nous font nous interroger sur le monde qu’on va lui offrir bien sûr… Mais nous ne sommes pas là pour parler de ça, l’objet de ce blog étant beaucoup plus léger. 🙂
A l’approche de 2017, j’ai donc décidé de vous parler du nouvel an aux Pays-Bas. Car en effet il existe certaines spécificités que j’ignorais avant d’arriver ici. En effet. si spontanément on irait à Amsterdam pour le célébrer, c’est en fait plutôt du côté de La Haye que les célébrations originales ont lieu. Bien sûr, ormis cela, les néerlandais ont leurs propres traditions, et voici celles que j’ai pu identifier.

1. Les pétards et feux d’artifice

C’est la tradition qui aura été pour nous la plus frappante: nos chers amis néerlandais semblent en effet avoir un petit côté pyromane car dès le début des vacances (ou plutôt soyons honnêtes du mois de décembre) on peut quotidiennement entendre de nombreux pétards exploser ça et là dans les rues. Si au départ ce sont plutôt les enfants qui jouent avec, le 31 les adultes se joignent allègrement à la danse (oui, oui!) et c’est alors un véritable capharnaüm qui fait trembler la ville dès le début d’après midi!!
Mais ça n’est pas tout, car le clou des festivités arrive à minuit lorsque chaque foyer allume ses propres feux d’artifice! Non, ici il n’est point besoin de feu financé par la ville, une fois le décompte terminé c’est littéralement tout le ciel néerlandais qui s’embrase! Un spectacle impressionnant et magnifique préparé de longue date par les familles qui se procurent des fusées réellement dignes de professionnels (certains d’ailleurs n’hésitent pas à aller en Belgique ou en Allemagne pour s’en procurer de plus grosses que celles autorisées dans le pays). On a dénombré quelques accidents dans le passé, parfois très graves, mais la tradition semble perdurer et pour le coup, tant qu’ils restent prudents bien sûr, ça vaut vraiment le détour!

2. Une soirée à la maison

Assez casaniers, les néerlandais semblent également généralement plutôt fêter le réveillon à domicile, avec leurs amis ou en famille que dehors.
La tradition serait de regarder les « conférences du nouvel an (« oudejaarsconference »), sorte de résumé de l’année passée, à la télévision et de manger des appelflapoeen ou les fameux oliebollen dont je vous ai donné la recette dans un précédent article. On écoute également le top2000 à la radio, listant les meilleures chansons pop de tous les temps.
Et à minuit c’est bien sûr champagne pour tout le monde en regardant les merveilleux feux d’artifice alentours.

3. Le feu de joie de Scheveningen

Chaque année, les habitants du quartier de Scheveningen à La Haye et ceux de la ville de Duindorp se livrent à une compétition quelque peu inhabituelle.
En effet, quelques jours avant le nouvel an on peut voir sur les plages de ces deux villes des piles palettes de livraison commencer à s’ériger jusqu’à atteindre à la saint Sylvestre des hauteurs vertigineuses. L’an passé la structure de bois s’élevait à une hauteur quasiment équivalente à celle d’un immeuble de 8 étages! Selon les organisateurs de Scheveningen ils auraient ainsi construit le plus grand feu de joie au monde. Bien sûr, chacune des deux villes à pour objectif de battre l’autre mais je crois qu’on ne sait jamais vraiment qui a construit la plus grande tour…
Voici quelques images récupérées sur le net. Une petite remarque toutefois, nous n’avons pas bien compris pourquoi ils mettaient le feu par le bas, obligeant ainsi la structure à s’effondrer rapidement sans que tout le bois ne soit consumé (si vous savez, dites-le moi en commentaire) mais quoiqu’il en soit, ça reste tout de même impressionnant. 😉

4. Le bain des givrés

C’est sans doute la tradition la plus connue. Une fois le réveillon passé, pour se remettre de leurs émotions, de nombreux néerlandais participent au bain du nouvel an en mer du Nord.
Il faut arriver tôt (10h30) car les places sont limitées à 10 000 participants! Le bain en lui-même à lieu à midi, après un échauffement collectif et convivial! Si vous faites partie des courageux, n’oubliez pas votre bonnet orange, aux couleurs de la marque sponsor, ni la bonne soupe qui vous sera offerte pour vous remettre de votre plongeon dans une eau à 5°C. Personnellement je sais que je n’n’aurais pas le courage!
Et vous comment feterea-vous le nouvel an?

Sinterklaas is coming to town + Concours [Fermé]

Let's talk about Dutch baby
La Saint Nicolas aux Pays-Bas

Vivre aux Pays-Bas c’est aussi découvrir une nouvelle culture et un très beau pays. J’ai donc décidé de vous présenter de temps à autres quelques découvertes à ce sujet. Et en cette période de fêtes, il y en a! Cet article sera donc le 1er de ma « série de Noël » 🙂

Comme dans beaucoup de régions du nord, la Saint Nicolas est encore très ancrée dans la culture néerlandaise.

Qui est Sinterklaas ?

Si ses atours ressemblent de prime abord fortement à ceux du père Noël, Sinterklaas prendrait en fait ses origines en Turquie où l’évêque Saint Nicolas de Myre était connu pour sa bonté envers les enfants. Selon la légende Saint Nicolas vivrait aujourd’hui en Espagne (à Madrid plus précisément) entouré de ses serviteurs les « Zwarte Pieten » (« Pierre noirs »).

Vous comprendrez peut-être en voyant la photo dsc_0021-3ci-contre que leur présence soit régulièrement sujette à polémique mais leur couleur viendrait en fait de la suie des cheminées par lesquelles ils descendent pour déposer les cadeaux. En tous cas, l’attachement pour ces personnages reste réel et on en voit vraiment partout à l’approche de cette fête.

Intocht, l’arrivée de Sinterklaas

Si la Saint Nicolas est bien le 6 décembre, les festivités commencent bien avant. Chaque année en effet, le second samedi de novembre, Sinterklaas choisit un port différent pour son arrivée en grandes pompes au pays (la télévision nationale retransmet généralement cet événement majeur! ;-)). C’est en bateau à vapeur appelé « Pakjesboot 12 » (bateau des petits paquets n°12) et au son des cloches des églises locales que ce dernier débarque pour le plus grand plaisir des petits (et grands) néerlandais. Il parade alors généralement dans la ville sur son grand cheval blanc Amerigo, entouré de ses serviteurs qui distribuent clémentines et peppernotten (petits biscuits ronds à la cannelle et aux épices) aux enfants sages. Mais attention à ceux qui ne l’ont pas été, ils risquent d’être mis dans un sac par les Zwarte Pieten et emmenés en Espagne pendant 1 an pour leur apprendre la vie!!! (Personnellement un an au soleil, je trouve qu’il y a pire comme punition mais…)
Commence ensuite sa tournée à travers tout le pays a la rencontre des enfants. Voici quelques images de cette période

La célébration

Dès l’arrivée de Sinterklaas, les enfants peuvent déposer leurs chaussures devant la cheminée, le poêle ou la fenêtre , en chantant des chansons spéciales, et y mettre de la nourriture pour Amerigo (carottes etc). Avec un peu de chance Sinterklass passera par là et fera les Zwarte Pieten descendre par la cheminée pour leur laisser friandises et petits cadeaux.
C’est ensuite la veille de la saint Nicolas, le 5 décembre donc, que se tiennent généralement les festivités. Durant le Sinterklaasavond, les cadeaux seront ainsi livrés discrètement aux enfants sages. Lors de cette soirée, des chasses au trésor peuvent également être organisées pour trouver des gâteaux et cadeaux, accompagnés de petits poèmes spécialement écrits pour l’occasion, laissant des indices sur la personne qui a fait ladite offrande. Au niveau culinaire, on mange traditionnellement des « letters blanket » ou « banketletters », gâteaux ou chocolats représentant l’initiale du prénom de chacun des convives. On n’oubliera pas non plus les fameux peppernotten qui se mangent à toutes les sauces à l’approche de Noël.

Le 6 décembre, Saint Nicolas quitte les Pays-Bas par le port de Rotterdam et retourne en Espagne en attendant l’année prochaine.

CONCOURS DE NOËL

À l’approche des fêtes je vous propose donc de gagner votre colis de Noël. Au menu: peppernotten, stroopwafel (gaufres au sirop), une banketletter en chocolat et de la papeterie de Noël en néerlandais. Pour participer il suffit de me laisser un commentaire sous cet article en m’indiquant votre adresse e-mail (mentionnez si vous souhaitez que je ne le publie pas), de vous abonner à mon blog (Cf bouton sur la droite) ainsi qu’à ma chaîne YouTube avant le 12 décembre.

Bonne chance, joyeuse Saint Nicolas et surtout prenez bien soin de vous!