Le trousseau de naissance Premiers Moments

Articles de puériculture, Vêtements & Divers
Le concept pour parents paumés… et leurs proches!

Comme vous le savez si vous me suivez depuis quelques temps déjà, notamment sur ma chaîne YouTube, avant de décider de commencer les essais bébé pour ma Poupette savoir ce dont pouvait bien avoir besoin un bébé au quotidien était le cadet de mes soucis… Un body? Une turbulette? Un lange? Je savais à peine ce dont il s’agissait, quant à dire à quoi cela servait… On en était loin! Ainsi, je vous laisse imaginer quel fut le jour venu mon désarroi devant l’offre pléthorique existant en matière de puériculture, laquelle nous étant bien entendu systématiquement présentée comme étant absolument IN-DIS-PEN-SABLE et ES-SEN-TIELLE au bon développement des tout petits…

Que me faudrait-il vraiment? Comment départager le gadget du bon plan? Et comment savoir dans quelles quantités s’équiper, notamment en matière de textile? Je n’en savais strictement rien.

C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles j’ai eu envie de me lancer sur les réseaux sociaux: outre aborder la question méconnue de la grossesse et de l’accouchement aux Pays-Bas, je ressentais le besoin de m’adresser aux mamans qui, comme moi, découvraient alors un monde méconnu et étrange sans oser véritablement en demander le décryptage aux initiées.

Quel ne fut donc pas mon enthousiasme quand j’ai découvert durant le dernier E-fluent summer festival la marque Premiers Moments… Une marque fondée par deux parents qui, tout comme moi, avaient fait alors qu’ils attendaient leur premier enfant le constat de ce manque de lisibilité et avaient souhaité y proposer une réponse.

Cette réponse? Un trousseau prêt à l’emploi regroupant tout ce qui serait nécessaire à l’accueil d’un nouveau né.

featured

Le trousseau Premiers Moments est ainsi constitué d’un très joli couffin tressé à la main et de 6 pochons classés par thématiques: repas, sommeil, soins, bain, vêtements et change. Au total, 47 produits, soit issus de marques partenaires à la réputation fiable telles que Nuk ou Love & Green (pour mémoire une des marques de couches les plus saines selon l’étude de 60 millions de consommateurs de 2017), soit créés par les fondateurs eux-même à l’aune de leur expérience de parent et de leur volonté de s’ancrer dans une démarche bio et éthique.

Et pour plus d’informations sur le contenu détaillé dudit trousseau, c’est par ici:

Bien entendu, et comme évoqué en vidéo, ce trousseau est kit idéal pour les futurs parents à la recherche d’une solution fiable et pratique pour acheter le strict nécessaire pour leurs enfants tout en se garantissant une origine et une composition saine. Mais il s’agit encore plus selon moi du cadeau idéal à réaliser pour leurs proches ou à l’occasion d’une baby shower. Grâce à l’option Sharegroop directement proposée sur le site, il vous est en effet possible de partager les frais d’achat facilement tout en faisant un vrai beau cadeau dont ils se souviendront aux parents en devenir… Et si vous ne souhaitez pas la totalité du trousseau, chaque pochon est dissociable et se vend individuellement.

Alors, et vous, que pensez-vous de ce concept? Seriez-vous prêt à l’offrir ou à le mettre sur votre liste de naissance ou faites-vous plutôt partie des futurs parents qui aiment sélectionner personnellement chaque article pour bébé? En ce qui me concerne, si j’avais connu ce concept lors de ma première grossesse, j’aurais pour sur fait partie de la première catégorie! 😉

Sandy

 

 

Publicités

Les soldes… Mon talon d’Achille?

Vêtements & Divers

Depuis mon adolescence, j’ai toujours été une girly girl comme on dit: fan de shopping, j’ai rapidement une propension naturelle à la dépense que ce soit en vêtements ou en accessoires… Le plus souvent, je fonctionnais par vagues et pouvais dépenser des centaines d’euros en quelques semaines avant de tout arrêter pour mieux reprendre à la suivante. Au lycée, j’avais même envisagé me lancer dans la création de vêtements, passionnée par le travail des stylistes de haute couture… Enfin, ça c’était moi AVANT de devenir maman.

Étrangement, après la naissance de mon aînée, les changements sur mon corps et surtout le fait de ne pas reprendre le travail immédiatement, cet engouement pour la mode s’est largement estompé, au point que je ne m’imaginais même plus porter les jolis vêtements que je voyais en magasin… Comme s’ils n’étaient plus pour moi, ne pourraient plus m’aller… Une petite crise d’image qui ne me dérangeait pas tant que ça en réalité puisque, dans mon esprit, une chose et une seule passait désormais largement avant moi-même: ma fille!

C’est alors que j’ai commencé à transférer cet amour des jolies choses pour elle. Déco, jouets, linge de maison, tout y passait et je me régalais comme si chacun de ces articles était destiné à la petite fille qui sommeillait toujours en moi. Mais le summum restait bien sur le fait de lui constituer une garde-robe. Et quel régal lorsqu’en plus de cela ladite garde-robe nécessitait d’être renouvelée tous les trois mois ! Je pouvais m’en donner à cœur joie…

Ceci dit, en grandissant, sa croissance s’est (légèrement) stabilisée et j’ai commencé à entrer dans une démarche plus minimaliste, tachant d’optimiser les quantités comme les provenances de mes dernières acquisitions. Oui mais… Entre temps futur petit frère a pointé le bout de son nez ! Et son propre besoin en vêtements d’automne/ hiver (poupette étant un bébé d’été) et la prédominance de rose dans l’ancienne garde robe de sa grande sœur m’ont fourni l’excuse idéale pour établir une liste de choses à racheter. Une liste! Mais c’était sans compter les soldes qui ont sonné le glas de toutes les résolutions d’avant-grossesse. En effet, je m’étais déshabituée de ce phénomène qui n’existait pas en tant que tel aux Pays-Bas: il y avait des périodes de promotion plus ou moins généralisées dans les magasins certes, mais rien de comparable avec la grande braderie que l’on retrouve deux fois par an en France. Et face à cet appel des opérations marketing, je dois reconnaître avoir subi une rechute en bonne et due forme dont vous pourrez voir l’ampleur avec ces deux vidéos…

[

Alors si certains de ces achats étaient bel et bien nécessaires, j’ai bien conscience du fait d’avoir légèrement abusé sur les quantités du fait des mini prix affichés ci et là. Mais face à cette faiblesse, comment réagir ? Comment trouver un juste milieu entre le plaisir de préparer l’arrivée de bébé, cet amour des jolies choses et l’envie de rationaliser le nombre d’objets présent dans notre foyer ? Si vous avez des astuces, je les prends bien volontiers, car pour tout vous dire je n’ai pas encore trouvé la réponse à ces questions! 😉

Mais vous, en ce qui concerne vos enfants, êtes-vous plutôt serial shoppeuse ou véritable minimaliste ?

Je vous dis à très vite pour un nouvel article, en attendant portez vous bien 😀

Sandy

Revue ☁ Ma poussette trio Mosey de Easy Walker

Articles de puériculture

Acheter sa première poussette peut parfois être un vrai casse-tête. Après un an d’utilisation je vous donne mon avis objectif sur la poussette Mosey de EasyWalker, et je vous montre comment s’en servir!

J’espère que cette vidéo vous sera utile et vous aidera dans votre choix. 😉

A bientôt et prenez bien soin de vous!