[Choc culturel] Mon plancher s’effondre!

Choc culturel

Une autre chose qui m’a frappée après mon accouchement, c’est qu’ici, aux Pays-Bas, il n’y a pas de rééducation du périnée. Ou du moins qu’elle n’est pas systématique, loin de là.

En effet, comme toute jeune maman, après la naissance de votre bébé, vous pouvez être sujette à une certaine faiblesse du périnée. Et s’il est vrai qu’en France le corps médical est très enclin à prescrire des séances de rééducation d’une part pour votre confort immédiat mais aussi pour éviter d’éventuels désordres futurs, en Hollande, les sages-femmes furent surprises que je leur pose la question seulement six semaines après mon accouchement.

Ici, on estime que c’est à chacune d’évaluer son besoin. Si au bout de trois mois le fait de ne pas avoir totalement récupéré vous gêne, vous pouvez éventuellement consulter une kinésithérapeute spécialisée… Mais cela est laissé à votre entière appréciation personnelle et par conséquent à votre degré d’acceptation de la gêne occasionnée. Quant au sport, hé bien, il est libre dès les premières semaines: c’est à vous de sentir si cela vous fait mal ou vous gêne et d’adapter en conséquence…

Mais bien sur, on peut toujours si on le souhaite prendre rendez-vous par soi-même une fois le 3e mois post-partum atteint et se faire prescrire des exercices à effectuer à la maison.

Alors, vous, qu’en pensez-vous? Auriez-vous préféré évaluer vous-même votre besoin? Comment cela se passe-t-il vraiment chez vous?

 

Publicités

[Mes petits trucs] Les langes à quoi ça sert?

Articles de puériculture, Vie de maman
10 façons d’utiliser les langes au quotidien

Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, avant la naissance de ma fille, tout le monde me vantait les mérites de ces carrés de tissus, sans que je ne sache vraiment ce à quoi ils étaient destinés. Alors comme cela faisait partie des choses à acheter sur ma liste (je vous en parlerai dans un prochain article), je m’en suis procuré… Et depuis, comme tant d’autres, j’estime que c’est un must-have dans le trousseau de bébé. Voici donc 10 manières d’utiliser un lange:

1. Essuyer bébé

Le lange étant en réalité un carré de tissus hydrophile, la première utilisation que l’on vous préconisera d’en faire (tout du moins ici aux Pays-Bas) c’est de l’utiliser comme une serviette. Ainsi, au sortir du bain, vous pourrez utiliser un grand lange pour envelopper bébé puis l’essuyer, notamment dans les plis de la peau, de manière rapide et efficace.

2. Protéger le matelas à langer

Vous pourrez également utiliser un petit lange pour protéger votre matelas à langer d’éventuelles petites taches. Car s’il existe des housses spécifiques pour ces matelas, au tout début notamment il faut rien reconnaître que les fuites ou petites tâches peuvent être assez régulières. Ainsi, au lieu d’avoir à laver la housse en serviette-éponge à chacun de ces incidents, le lange pourra être lavé seul et sera de fait bien plus rapidement sec et prêt pour une nouvelle utilisation.

3. Protéger les draps

Notamment durant les premières semaines, les bébés ont régulièrement tendance à régurgiter, et ceci d’autant plus s’ils sont allaités. Et comme ces petits êtres passent d’abord le plus clair de leur temps à dormir, c’est bien souvent dans leur lit qu’ont lieu ces petits accidents. Ainsi, placé sous la tête de votre nourrisson, un lange pourra également être lavé séparément et vous permettra d’espacer un tout petit peu les lessives de draps!

4. Servir de drap lui-même

Il s’agit là d’une des premières choses que m’a montrées ma kraamzorg. Car ici on utilise (tout du moins dans les premiers temps) des couvertures plutôt que des gigoteuses dans le lit de bébé. Mais quelle que soit votre opinion sur ce choix, un grand lange peut en tout état de cause servir de drap léger pour les siestes en été…

langes

5. Servir de pare-soleil/ coupe-vent

En promenade, notamment ici aux Pays-Bas, le temps peut rapidement changer! Une bourrasque et voici le soleil, une rafale et on remet les vestes (vous l’aurez compris, il y a tout de même une constante: le vent!). Ainsi, un lange ne prenant pas de place dans votre sac à langer, vous pourrez l’accrocher à votre nacelle pour éviter aux rayons du soleil d’éblouir votre tout petit ou encore pour limiter quelque peu l’entrée de l’air frais dans son habitacle.

6. Préserver votre intimité pendant l’allaitement

Toutes les mamans n’allaitent bien sur pas, mais si tel est votre cas, le faire dans un lieu public est toujours quelque peu source de gêne. Pour préserver votre intimité ainsi que celle de Bébé, rien de tel qu’un grand lange attaché à la bretelle de votre soutien-gorge pour s’y cacher. Avantages supplémentaires: compte tenu de la matière extrêmement légère du tissus, bébé pourra respirer sans problème (on en est heureuses n’est-ce pas?!) et surtout n’aura pas trop chaud en été!

7. Servir de tapis à langer en balade

L’hygiène dans les lieux publics n’est pas toujours au rendez-vous. Or si vous un tapis à langer de voyage est parfois fourni avec les sacs à langer, tel n’est pas toujours le cas. Ainsi, un petit lange stocké dans votre sac vous permettra d’épargner la douce peau de votre bébé d’éventuels microbes (sans oublier qu’en cas de fuite, cela vous évitera également d’en laisser partout pour les mamans qui suivront).

8. Faire office de bavoir géant

Au début de la diversification alimentaire, parents et bébés ont, il faut bien le reconnaître, une légère tendance à en mettre partout! Alors difficile de se passer d’un bavoir à l’heure des repas. Mais si vous l’avez oublié, ou si bébé a trop tendance à mettre les doigts dans la bouche, puis dans les cheveux, puis dans les yeux et sur le pull… Bref, si vous en mettez partout, sachez qu’un grand lange noué autour du cou (toujours sous votre surveillance bien sur) peut permettre de canaliser les petites mains baladeuses de vos chères têtes blondes! 🙂

9. Protéger vos vêtements des régurgitations

Car avec chaque tétée vient un rot libérateur, vous apprécierez de pouvoir protéger vos vêtements d’éventuelles tâches indésirables. Ainsi, placé sur votre épaule, vous éviterez facilement ces petits désagréments.

10 Asseoir bébé en extérieur

Une fois qu’il saura se tenir assis, bébé appréciera de pouvoir être posé à terre et explorer un peu plus le monde qui l’entoure. Pour autant, nous, Mamans, aurons parfois envie de préserver l’hygiène de ces petits aventuriers en évitant de les poser directement à même le sol. Un grand lange dans ces cas là vous permettra de créer un petit espace plus sur pour qu’il puisse explorer comme il l’entend. Ce conseil vaut bien entendu également pour la plage, pour remplacer au pied levé une serviette oubliée par exemple.

Petit bonus. Ramasser les jouets de façon efficace! 

Ou plus largement, transporter des choses. Car avec un bébé quasiment greffé au bras la plupart du temps, ranger et déplacer des objets devient en soi une performance. Pour pouvoir optimiser ces actions sans tomber dans la contorsion, vous pouvez faire de votre grand lange une sorte de baluchon en plaçant tous les objets souhaités en son centre puis en nouant ensemble les coins opposés! Et voilà un sac de fortune créé en moins de 30 secondes!

Vous l’aurez compris: hydrophile, léger, peu encombrant, vite lavé et vite sec – le lange a tous les atouts pour être emmené partout et servir en toutes occasions! Alors comptez-vous en acheter pour la naissance de votre petit trésor? Quelle utilisation pensez-vous en faire le plus?

J’espère en tous cas que cet article vous aura plu et vous aura été utile, en attendant le prochain portez-vous bien! A très bientôt pour un nouvel article! 

 

Une visite au Consultatie bureau

Vie de maman
Récit d’une consultation classique pour le développement de bébé

Comme je l’ai mentionné plusieurs fois sur ce blog, ici aux Pays-Bas, les rendez-vous de suivi pour bébé ne s’effectuent pas auprès d’un médecin mais auprès du « Consultatie bureau ». En effet, il s’agit d’un cabinet spécialisé dans le suivi du développement des enfants jusqu’à leurs 4 ans. Leur santé n’est donc pas l’objet de ces visites et il faut prendre un rendez-vous spécifique avec son médecin de famille pour faire écouter le cœur ou encore regarder les oreilles de votre tout petit. Sans signes d’alerte donc, pas d’auscultation…

En revanche, une grande importance est accordée à un autre aspect: celui du développement de bébé. Dès sa première semaine, un représentant du Consultatie bureau viendra ainsi vous voir à votre domicile afin de prendre un premier contact et de vous expliquer le mode de fonctionnement de cette institution. Puis on vous donnera un premier rendez-vous à la fin du 1er mois de bébé, lequel sera renouvelé mensuellement jusqu’au 4 mois de l’enfant (les rendez-vous s’espaceront ensuite progressivement, le suivi étant effectué là-bas jusqu’à ses 4 ans).

Pour les touts petits, le déroulement de ces visites est relativement routinier. Ainsi, à votre arrivée vous devrez déshabiller Bébé dans les rangées de tables à langer puis vous serez invité à le faire peser et mesurer (taille et périmètre crânien). C’est à ces seules occasions d’ailleurs que vous pourrez connaître la taille de votre enfant, comme je l’ai déjà mentionné il y a quelques temps. 🙂

dsc_0700

Vous serez ensuite reçu par un spécialiste du Consultatie bureau qui vous questionnera sur son évolution (Tient-il sa tête? Vous suit-il du regard? Se retourne-t-il? Etc.) et pourra répondre brièvement à vos questions. Il prendra note de tout cela et vous donnera ses recommandations pour le mois suivant: ainsi par exemple nous a-t-on conseillé d’introduire un biberon de lait maternel dès la 4e semaine de vie afin d’habituer Bébé à la tétine ou encore de lui donner quelques gouttes de vitamine D tous les jours jusqu’à ses 4 ans… Il procédera ensuite aux éventuels vaccins et leurs rappels avant de vous rendre votre petit (hurlant ou non, c’est selon) jusqu’au prochain rendez-vous.

Concernant les recommandations toutefois, je dois dire qu’elles m’ont paru beaucoup moins détaillées que dans mon pays d’origine (ie. la France). En effet, nous avons par exemple été surpris de ne pas être informés sur les poussées dentaires, et lorsque nous avons demandé quoi faire en cas de poussées compliquées on nous a répondu de manière un peu abrupte: « du paracétamol »… De la même manière, lorsque nous avons demandé des renseignements sur la diversification alimentaire, comme nous étions depuis 30 minutes dans le cabinet on nous a dit « désolé mais nous n’avons pas le temps alors, vous voyez la brochure derrière vous? hé bien voilà »… Ai-je omis de préciser que la brochure était en néerlandais?
Alors évidemment rien de très grave là-dedans: d’une part pour les dents ce conseil était sans doute le plus avisé et pour ce qui est de la diversification nous avons trouvé des renseignements dans des livres et sur internet (bien que la conciliation de cette dernière avec l’allaitement maternel n’était pas très claire) mais disons simplement que cette approche est sans doute un peu concise pour des personnes étrangères, et de surcroît loin de leurs familles et amis pour les conseiller…

A part cela, compte tenu du fait qu’ils soient relativement espacés, il vous est bien entendu possible de faire peser votre petite tête blonde (ou pas d’ailleurs) en dehors des rendez-vous officiels. Un créneau sera donc a priori réservé une fois pas semaine et sans rendez-vous aux parents souhaitant vérifier le poids de leurs bébés. Vous pourrez également poser vos éventuelles questions à la personne en charge de l’accueil, et surtout garder un œil sur la courbe de croissance de votre petite merveille!

C’est donc ainsi que se déroule une visite type au consultatie bureau… Et vous, comment se passe le suivi de votre bébé? Y a-t-il de grandes différences avec le système néerlandais?

En attendant vos réponses, portez-vous bien et à très bientôt! ❤

La photo de la semaine

Photo de la semaine

Cette semaine a été marquée par le froid… Quoi de plus normal en plein mois de février me direz-vous? Certes, mais tout de même, ici aux Pays-Bas le climat étant plutôt marin je dois bien reconnaître que jusqu’à présent nous avions eu des températures plutôt clémentes.

En revanche cette fois-ci le gel et les températures négatives se sont invitées durablement. Bébé et moi avons donc passé beaucoup de temps bien au chaud à la maison, profitant alors de superbes moments cocooning.

Votre photo préférée sur Instagram cette semaine a donc été:

img_20170209_141924_531

Et vous, comment avez-vous passé cette semaine?

 

Les cadeaux de naissance et de grossesse

Vêtements & Divers
Ou comment sortir des éternelles layette, Sophie la girafe et autres petits chaussons…

Les petits vêtements de bébé c’est tellement mignon. Et regardez ces petits pieds tellement craquants… Bon allez, on va changer cette fois, on va lui acheter une Sophie, c’est une valeur sûre…!
Qui n’a jamais eu envie de céder aux appels de ce tiercé gagnant lors d’une naissance dans notre entourage? C’est vrai qu’on l’adore cette toute petite layette. Quand à Sophie elle nous rappelle de bons souvenirs c’est sur.

Mais je ne sais pas pour vous, moi en tous cas j’ai toujours eu envie d’acheter des choses un peu plus originales, sans pour autant nécessairement savoir vers quoi me tourner.

Sûrement le fait de n’avoir jamais été Maman moi-même, lorsqu’il s’agissait de fureter dans les magasins, mon choix final s’arrêtait immanquablement sur le même type d’article.

Maintenant que j’ai cette expérience, j’ai pu glaner des idées au fil de mes propres achats de naissance mais aussi grâce aux cadeaux inattendus de mes proches. Si vous souhaitez vous aussi sortir de l’ordinaire, voici quelques suggestions de cadeaux pour une grossesse ou pour une naissance…

Et vous, avez-vous reçu ou offert des cadeaux originaux? Si oui, n’hésitez pas à les partager avec nous dans la section commentaires (je suis toujours preneuse d’une bonne idée) 🙂

En attendant je vous dis à très bientôt et surtout portez-vous bien!

[Choc culturel] Une santé de fer !

Choc culturel, Let's talk about Dutch baby

Un autre fait étonnant ici aux Pays-Bas concerne le suivi médical des bébés. En effet, comme je vous en ai déjà parlé dans un précédent article, le suivi du développement des petits dès leur naissance est fait au « consultatie bureau ».

dsc_0256

On y mesure le poids et la taille de bébé, on y fait les vaccins, on nous demande si bébé tient sa tête, nous suit de regard ou tient assis par la suite…

Mais il n’y a pas de check-up santé régulier (écouter le cœur ou les poumons, par exemple). Ici, il faut spécifiquement prendre rendez-vous avec le médecin de famille (« huisart ») pour vérifier les questions de santé, mais ceci est laissé entièrement à votre initiative. On part en effet du principe que si votre enfant n’est pas malade ou ne montre pas de signes particuliers, il n’y a pas de raisons de s’inquiéter…

Et vous, qu’en pensez-vous? Est-ce que les petits néerlandais sont des superbébés ou devrions nous étendre ce système à d’autres pays?

Voyager avec bébé

Vie de maman
Mes conseils pour voyager avec un enfant de moins de 6 mois

Pour les vacances de Noël, nous avons décidé de rentrer en France avec Bébé, qui avait alors 5 mois et demi. Premier voyage en avion, premier déménagement de toutes les affaires de bébé donc et surtout premières appréhensions de maman (va-t-elle avoir mal aux oreilles, va-t-elle s’acclimater à un nouveau lieu, n’aurons-nous rien oublié?)…

Maintenant que nous avons passé ce cap, j’ai pensé que je pourrais partager mes impressions basées sur cette expérience.

1. Le voyage en avion, à quoi penser?

Prendre l’avion était sans aucun doute la chose qui me stressait le plus. En effet, j’avais, comme beaucoup d’entre vous sans doute, vécu ces vols rythmés par les cris stridents d’un petit monstre qui, pas de chance pour nous, avait mal aux oreilles et ne parvenait pas à se calmer. Bien sur avant, cela me dérangeait tout simplement…
Et puis je suis devenue maman, et cette impatience s’est muée en peur. Peur que mon bébé devienne CE bébé. Peur que mon enfant souffre. Et peur également de ne pas savoir quoi faire pour l’apaiser.

Mais nous avons passé le cap, et heureusement pour moi (pour nous), tout s’est bien passé. Toutefois, j’ai appris de ces premiers vols et voici en vidéo ce que j’ai retenu:

Je me permets d’ajouter un dernier conseil (et pas des moindres) ici: en effet, j’ai volontairement attendu les 5 mois de ma fille – car initialement j’avais prévu de rentrer dès ses 1 mois – et à ce jour je pense que j’ai fait le bon choix.
Je pense personnellement que lorsqu’il s’agit d’un premier enfant, il est souhaitable, si on le peut bien entendu, d’avoir appris à le connaître avant de se lancer dans un voyage de ce type. Outre le fait qu’il soit plus grand et puisse potentiellement tenir assis, être distrait, etc. ce qui rendra votre trajet beaucoup plus confortable, vous saurez bien mieux décrypter ses réactions et surtout répondre à ses besoins.

2. Le séjour sur place, comment l’acclimater?

Comme je l’ai évoqué à l’instant, le point clé concernant le séjour sur place est selon moi de réduire la voilure. Avant d’avoir un enfant, mes vacances étaient loin d’en être en réalité: mon mari et moi étions à chaque fois très actifs, toujours en mouvement ou en recherche d’une nouvelle activité à faire. Mais avec un nourrisson de moins de 6 mois, autant vous dire que nous avons appris à respecter son rythme. Un bon conseil donc: évitez d’en faire trop, mais aussi de voir trop de monde trop vite.

De même, n’hésitez pas à emmener des objets « repère » qui lui permettront notamment de trouver le sommeil plus facilement. En ce qui nous concerne, Bébé avait un bon rythme de sommeil avant de partir, mais une fois sur place, entre le contre-coup du trajet, les nouveaux lieu et lit, et la première poussée dentaire qui débutait, son équilibre s’en est quelque peu trouvé bouleversé. Ainsi, je ne saurais que vous conseiller d’emmener sa veilleuse, éventuellement un objet portant votre odeur voire même, avant le départ, de le/ la faire dormir une ou deux fois dans le lit parapluie afin qu’il/ elle puisse s’adapter plus rapidement.

Ceci dit, ce ne sont que des conseils pour que l’acclimatation se passe plus rapidement. Nous n’avions rien fait de tout ceci et pourtant, Bébé a trouvé son rythme et s’est vite sentie chez elle. L’essentiel, et ce sera mon dernier conseil, c’est qu’elle vous sente épanoui(e). Si vous vous sentez bien, cela retentira bien sur sur votre bout de chou et vous passerez d’excellentes vacances !

Prenez bien soin de vous et bon voyage!

La photo de la semaine

La photo de la semaine

Une nouvelle semaine avec Bébé s’achève et une fois encore elle fut constituée de nombreuses évolutions, rendant nos échanges toujours plus riches.

Pendant cette semaine passée avec vous sur Instagram (@girlsarebornintulips), votre photo préférée a été:

wp-image-475547240jpg.jpg

En effet, après quelques nuits un peu hachées (c’est le moins qu’on puisse dire), mais sans autre réel symptôme, Papa et moi avions tout de même commencé à avoir de légers doutes. Et lorsque nous avons finalement vu poindre une petite tâche blanche sous la gencive, un sentiment de fierté mêlé d’émotion nous a envahi. Notre bébé grandit, elle nous le prouve un peu plus chaque jour, pour notre plus grand bonheur!

Et vous, quel a été votre fait marquant de la semaine?

[Choc culturel] De bouillantes bouillottes

Choc culturel, Let's talk about Dutch baby

Une autre pratique surprenante ici aux Pays-Bas concerne les bouillottes! Un fait anecdotique me direz-vous? Pas tant que ça, car ignorer leur fonctionnement a bien failli me faire blesser mon bébé dès son premier jour de vie (la mère indiiiigne!!!).

En effet, contrairement à ce à quoi j’étais habituée (le modèle en caoutchouc souple et relativement plat), ici les bouillottes sont sous forme de bouteilles, cylindriques donc, en aluminium rigide.

Elles en différent donc par leur fonctionnement: il faut obtenir une étanchéité parfaite en y versant d’abord un peu d’eau froide puis en la remplissant à raz bord d’une eau bouillante sortant du feu, jusqu’à ce que toutes les bulles d’air remontent à la surface puis de refermer rapidement et fermement. De cette manière la bouteille devient totalement hermétique, condition sinae qua non à son utilisation.

Mais elles différent également de par leur risques: en effet, l’aluminium étant très conducteur, ces bouillottes ne sauraient se passer d’une housse en tissus épais.
Et quand bien même, même avec une housse, leur chaleur est telle qu’au contact de la peau de bébé elles peuvent lui causer de graves brûlures! Il faut donc impérativement prendre soin de respecter une bonne distance avec bébé.

Vous voilà donc avertis, pas question de vouloir la rapprocher de lui pour qu’il « ait bien chaud »… sous peine de quoi il risquerait d’avoir bien plus que trop chaud le pauvre!

Et vous, connaissiez-vous ce type de bouillotte?

Comme d’habitude prenez bien soin de vous et à très vite!

La photo de la semaine 

La photo de la semaine

Déjà 7 jours se sont écoulés depuis la dernière photo et encore une fois Bébé n’a fait que nous ravir avec son sourire à croquer et ses progrès quotidiens. 

Durant cette semaine passée avec vous sur Instagram (@girlsarebornintulips), votre photo préférée a été:

C’était lundi matin et malgré la période de dents qui poussent du moment, bébé avait passé une bonne nuit. Elle est moi étions donc bien reposées et fin prêtes pour attaquer la semaine! On a donc enlevé la gigoteuse et le petit faon et nous sommes descendus jouer dans le salon pendant une bonne partie de la matinée… 

C’est pour ce genre de petits moments de bonheur que j’apprécie tant avoir pris un congé parental, j’espère les garder en mémoire pour toujours. 

Et vous quel a été votre meilleur moment avec bébé cette semaine?