La déception Scheveningen

Let's talk about Dutch baby, voyage
Promenade en famille à la plage de La Haye

Si le sujet principal de ce blog est la maternité, le fait que je sois expatriée aux Pays-Bas depuis deux ans maintenant a, comme vous pouvez vous en douter, un impact important sur nos vies quotidiennes. Même après deux ans sur place, nous apprécions toujours autant de découvrir de nouveaux lieux et paysages.

Le week-end dernier, nous nous sommes ainsi finalement décidés à aller nous promener le long de la jetée de Scheveningen, qui m’attirait depuis mon arrivée (mais vous savez ce que c’est, on remet on remet et puis un beau jour ça fait deux ans et on réalise qu’on n’y est toujours pas allé! Bref…). De ce que j’en avais vu sur internet, l’ambiance me paraissait à similaire à celle de Santa Monca en Californie, lieu qui me fait je dois l’avouer rêver depuis de nombreuses années. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons donc pris nos clics et nos clacs direction La Haye.

Malheureusement, et comme vous l’aurez vu dans le titre de ce post, quelle ne fût pas ma déception une fois arrivée. Moi qui m’attendait à une ambiance boho, relax et plutôt nature, c’est une sorte de seconde « côte d’Azur » qui se présenta à moi. Outre le fait que la jetée fût complètement bondée, c’est surtout l’amoncellement de boutiques, restaurants, casinos, boîtes de nuits et autres vendeurs « à la sauvette » qui m’assaillit!

DSC_0157DSC_0158DSC_0164DSC_0162

Je ne peux pas dire que ce n’est pas lieu sympa, tout dépend de ce que l’on cherche en réalité. Je suis persuadée que c’est l’endroit idéal pour des vacances avec des ados qui ont plus besoin d’activités et franchement si j’avais eu 15 ans cette plage m’aurait certainement plu. Pour autant, une fois le besoin de socialisation mis à part, et pour avoir vu de nombreuses autres plages néerlandaises, je peux affirmer qu’il en existe de beaucoup plus belles, sensation d’être une cible marketing ambulante en moins! 😉

Mention spéciale tout de même aux activités tyrolienne, saut à l’élastique et grande roue au bout de la jetée (qui ne désemplissent pas d’ailleurs), ainsi qu’aux jeux d’arcade des années 80.

DSC_0172DSC_0173DSC_0176DSC_0171DSC_0180DSC_0182DSC_0186

En réalité, j’ai tellement été habituée à autre chose depuis mon arrivée que je pense avoir été déstabilisée. Ou peut-être ce côté exigeant est-il du à mon grand âge?! Quoiqu’il en soit vous l’aurez compris je ne vous recommanderais pas spécialement Scheveningen pour vos vacances en Hollande.

Mais vous, que recherchez-vous en vacances? Plutôt nature ou citadine? Rando ou bronzette?

Publicités

Gelukkig Nieuwjaar!

Let's talk about Dutch baby
 Le nouvel an aux Pays-Bas
Ça y est, 2016 touche déjà à sa fin. Et le moins que l’on puisse dire c’est que cette année aura été riche.
Riche de merveilleux moments de bonheur d’un point de vue personnel: les premiers coups de bébé, son interaction croissante avec nous puis sa venue au monde et depuis lors un million de superbes souvenirs…
Riche de moments beaucoup plus malheureux d’un point de vue collectif: les attentats de Nice et de Bruxelles, ou encore les événements récents à Alep, qui nous font nous interroger sur le monde qu’on va lui offrir bien sûr… Mais nous ne sommes pas là pour parler de ça, l’objet de ce blog étant beaucoup plus léger. 🙂
A l’approche de 2017, j’ai donc décidé de vous parler du nouvel an aux Pays-Bas. Car en effet il existe certaines spécificités que j’ignorais avant d’arriver ici. En effet. si spontanément on irait à Amsterdam pour le célébrer, c’est en fait plutôt du côté de La Haye que les célébrations originales ont lieu. Bien sûr, ormis cela, les néerlandais ont leurs propres traditions, et voici celles que j’ai pu identifier.

1. Les pétards et feux d’artifice

C’est la tradition qui aura été pour nous la plus frappante: nos chers amis néerlandais semblent en effet avoir un petit côté pyromane car dès le début des vacances (ou plutôt soyons honnêtes du mois de décembre) on peut quotidiennement entendre de nombreux pétards exploser ça et là dans les rues. Si au départ ce sont plutôt les enfants qui jouent avec, le 31 les adultes se joignent allègrement à la danse (oui, oui!) et c’est alors un véritable capharnaüm qui fait trembler la ville dès le début d’après midi!!
Mais ça n’est pas tout, car le clou des festivités arrive à minuit lorsque chaque foyer allume ses propres feux d’artifice! Non, ici il n’est point besoin de feu financé par la ville, une fois le décompte terminé c’est littéralement tout le ciel néerlandais qui s’embrase! Un spectacle impressionnant et magnifique préparé de longue date par les familles qui se procurent des fusées réellement dignes de professionnels (certains d’ailleurs n’hésitent pas à aller en Belgique ou en Allemagne pour s’en procurer de plus grosses que celles autorisées dans le pays). On a dénombré quelques accidents dans le passé, parfois très graves, mais la tradition semble perdurer et pour le coup, tant qu’ils restent prudents bien sûr, ça vaut vraiment le détour!

2. Une soirée à la maison

Assez casaniers, les néerlandais semblent également généralement plutôt fêter le réveillon à domicile, avec leurs amis ou en famille que dehors.
La tradition serait de regarder les « conférences du nouvel an (« oudejaarsconference »), sorte de résumé de l’année passée, à la télévision et de manger des appelflapoeen ou les fameux oliebollen dont je vous ai donné la recette dans un précédent article. On écoute également le top2000 à la radio, listant les meilleures chansons pop de tous les temps.
Et à minuit c’est bien sûr champagne pour tout le monde en regardant les merveilleux feux d’artifice alentours.

3. Le feu de joie de Scheveningen

Chaque année, les habitants du quartier de Scheveningen à La Haye et ceux de la ville de Duindorp se livrent à une compétition quelque peu inhabituelle.
En effet, quelques jours avant le nouvel an on peut voir sur les plages de ces deux villes des piles palettes de livraison commencer à s’ériger jusqu’à atteindre à la saint Sylvestre des hauteurs vertigineuses. L’an passé la structure de bois s’élevait à une hauteur quasiment équivalente à celle d’un immeuble de 8 étages! Selon les organisateurs de Scheveningen ils auraient ainsi construit le plus grand feu de joie au monde. Bien sûr, chacune des deux villes à pour objectif de battre l’autre mais je crois qu’on ne sait jamais vraiment qui a construit la plus grande tour…
Voici quelques images récupérées sur le net. Une petite remarque toutefois, nous n’avons pas bien compris pourquoi ils mettaient le feu par le bas, obligeant ainsi la structure à s’effondrer rapidement sans que tout le bois ne soit consumé (si vous savez, dites-le moi en commentaire) mais quoiqu’il en soit, ça reste tout de même impressionnant. 😉

4. Le bain des givrés

C’est sans doute la tradition la plus connue. Une fois le réveillon passé, pour se remettre de leurs émotions, de nombreux néerlandais participent au bain du nouvel an en mer du Nord.
Il faut arriver tôt (10h30) car les places sont limitées à 10 000 participants! Le bain en lui-même à lieu à midi, après un échauffement collectif et convivial! Si vous faites partie des courageux, n’oubliez pas votre bonnet orange, aux couleurs de la marque sponsor, ni la bonne soupe qui vous sera offerte pour vous remettre de votre plongeon dans une eau à 5°C. Personnellement je sais que je n’n’aurais pas le courage!
Et vous comment feterea-vous le nouvel an?